Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 23:10

fullsizephoto401871.jpg

 

Dimanche 2 novembre, le festival du cinéma coréen dont c'est la 9ème édition bat son plein en cette jolie journée prometteuse en excellents films. Arrivée à 14h50, je me dirige la caisse pour acheter le précieux ticket. Des personnes plus ponctuelles que moi ont déjà leur billet et patientent dehors. J'attends Lynda, qui finalement arrivera au début de séance. Dommage, je lui avais gardé une place. ;-)

 

Résumé  : Lors de la Bataille de Myeongnyang en 1597, le légendaire amiral Yi Sun-sin va affronter l'entière flotte japonaise avec seulement 12 navires.


Mais revenons au film. 3 séances sont proposées pendant le festival. ;-)

De mémoire, je n'avais jamais autant de monde dans la salle 2 du Publicis depuis la Master Class de Donald Sutherland et de Michael Madsen pour le festival Paris fait son cinéma. Pour Roaring Currents, le film a fait l'évènement en Corée du Sud en devenant le plus gros succés au cinéma avec 17 millions d'entrées.

 

Roaring-Currents-2733.jpg


Il y avait je pense des coréens installés en France ou des touristes venus voir ou revoir ce film. Quelques sièges étaient réservés. Hé oui, il y avait des VIP. ;-) Ce qui m'a surpris c'est le nombre de jeunes enfants aussi.

16h, la salle est presque pleine. Le présentateur vient présenter le film. Parlant brièvement, il nous racontre l'immense succés du film en Corée du Sud, l'épique mais aussi du précédent long du cinéaste Ham-nim Kim: War Of The Arrows qui fût présenté dans ce même festival il y a 2 ans. Depuis le film est sorti en dvd et blu-ray en France. Un film très réussi dans sa seconde partie qui tourne au survival et donne une confrontation de légende entre le héros le chef des méchants. Dommage que le film mette un peu de temps à démarrer. :-(

Roaring Currents a le même souci. D'une durée de 127 minutes, il faut attendre une bonne heure pour que commence enfin la bataille. Et là c'est un affrontement épique qui s'offre à toi. ;-) Précisons aussi que le film est patriotique aussi mais on le comprend vu l'importance du personnage principal et de la bataille. Cela dit, je ne l'ai pas trouvé si manichéen que cela. Par exemple, les japonais sont décrits comme cruels, fourbes, violents, impérialistes alors que certains officiers coréens lâchent ou trahissent l'amiral, ne lui font pas confiance.

 

Ham-Min Kim a engagé un des acteurs de War of the Arrows : Ryu Seung-Ryong(charismatique leader et chef des pirates dans ce ROARING CURRENTS; dans WAR OF THE ARROWS, il jouait le chef des archers ennemis (grandiose dans ce film). Mais c'est surtout Choi-Min Sik (l'Amiral) qui empote le morceau. L'acteur, impérial et charismatique livrant encore une prestation de grande qualité.

 

Le film est très galvanisant ne serait-ce que dans sa dernière partie, épique à mort et flattant le patriotisme des coréens (attention, je ne dis pas que le patriotisme c'est mal). A certains moments de bravoure du film une partie du public applaudissait. Même la dame à mes côtés jubilait ou était choqué à certains moments. Le film est donc fédérateur et demeure un film de bataille spectaculaire. Les plans au ralenti, ou les travelling avants (généraux contre généraux ne manquent pas) et la bataille pourtant perdu d'avance (« on affronte Goliath » dira un des officiers coréens; la mise en scène de la bataille navale est une des meilleures que j'ai vu sur grand écran. Que ce soit dans la violence des affrontements (canons, fusils ou pendant les corps à corps, le réalisateur ne nous épargne aucun détail (on y voit des décapitations et démembrements) mais cela reste « supportable si je puis m'exprimer ainsi. Un des plus beaux plans reste celui d'un travelling circulaire au ralenti sur le bateau amiral ou les japonais et coréens s'affrontent. A cela s'ajoute une musique épique et martiale très réussie. 

Un petit bémol sur le film. Je trouve dommage que certains inserts des bateaux se brisant ou se cognant soient un peu trop visibles mais c'est pour pinailler. Cela dit je regrette un peu que le film soit long à démarrer même si les enjeux sont nécessaires. Mais dans l'excellente version longue Les 3 ROYAUMES (pour un sujet presque similaire) l'histoire commençait de suite. Attention, j'ai aimé Roaring Currents mais je lui préfère les 3 ROYAUMES. ;-)

 

 


 

 

Filmé de manière authentique, ROARING CURRENTS est un film épique qui donne une aura mythologique à l'amiral. Mais surtout donne une image patriotique intéressante sur la Corée que je ne connaissais pas (l'entraide entre les moines, paysans, marins, soldats...) donnant peu à peu une image d'une nation fière et forte qui pourra mettre en péril l'ennemi et utiliser la peur en courage.

 

 

Brillant. Clairement, Un film de cinéma. Foncez ! Le film est encore diffusé demain soir. ;-)

Et c'est un film aux décors et aux costumes de grande qualité. ^^ Un art de la guerre coréen. ;-)

 

Lienlink

http://laseancearoggy.jimdo.com/critiques-de-films/r/roaring-currents-2014/

Partager cet article

Repost 0
Published by Oreo33
commenter cet article

commentaires

Roggy 07/11/2014 18:51

Il me semble bien avoir vu les "3 Royaumes" mais je n'en ai plus de grands souvenirs :) je te remercie pour le lien vers mon site :)

Roggy 04/11/2014 22:32

Je suis globalement d'accord avec ton analyse. Moi, aussi j'ai été surpris par l'engouement du public pour un film assez violent (il y avait des enfants dans la salle !). Si formellement le film
est bien réalisé, il m'a quand même manqué un peu d'émotion pour adhérer totalement.

Oreo33 06/11/2014 23:50



Ca m'a surpris aussi les enfants présents.


Oui, on était à la même séance.  


Voui, le petit plus. A propos, tu as vu Les 3 Royaumes ?


 


Je me suis permis de mettre en lien ton article sur le film. ;-)


 



Présentation

  • : Oreo33
  •  Oreo33
  • : Un imbécile heureux !
  • Contact

Profil

  • Oreo33

Recherche