Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 22:05


Au cours des 20 dernières années le personnage de Rambo fût l’objet de nombreuses parodies aux US, en France et dans d’autres pays. Ainsi Rambo représente le guerrier solitaire incorruptible qui serait devenu un Demolition Man.

C’est cette image qui semble coller à la peau de l’acteur Sylvester Stallone : un bourrin sans cervelle. La parodie concerne aussi la préparation avant le combat avec les pectoraux et les biceps huilés ou le personnage charge ses armes (utilisé brillamment dans COMMANDO). Ainsi les meilleures parodies au ciné se trouvent dans HOT SHOTS 2 (habile mélange du 3ème volet mais surtout du second volet et la bonne idée d’engager Richard Crenna dans le rôle du Colonel), L’alarme Fatale ( quand Jack Colt se prépare au combat et tombe avec tout son équipement), GREMLINS 2 (quand Gizmo mate Rambo 2 à la TV et pendant le film met un bandeau et tire avec une flèche enflammée). Et la liste continue.

Côté français Les Inconnus proposent avec leur sketch JESUS 2 LE RETOUR une nouvelle lecture de la résurrection du Christ ; Les Nuls proposèrent aussi un sketch intitulé RAMBO 3 avec un personnage débile.

Ces dernières années on a pu voir que LES GUIGNOLS se moquaient de l’armée US et de la World Company avec M. Sylvestre « pardons aux familles tout ça ».

Je suppose aussi que des producteurs philippins hongkongais et US ont voulu aussi se faufiler dans ce genre. Ainsi Chuck Norris avec Delta Force. On peut dire que les Rambo 2 et 3 sont les représentants du film de Commando et de guerre.

Le côté négatif c’est d’avoir interprété l’image de Rambo avec celle du Pdt Reagan. Des propos que le Pdt utilisera avec ironie (je suppose) mais qui feront dates. On peut voir sur des articles que RAMBO 2 et 3 sont des œuvres interventionnistes, nationalistes voire réactionnaires. Mouais. A mon avis faut pas trop s’emballer les gars RAMBO 2 et 3 sont de pures films d’actions 80’s avec le body count et le corps musclé d’une vedette. Je ne pense pas que ces œuvres ont servis de portes-drapeau au gouvernement Reagan. Mais vu que j’étais trop jeune à l’époque je m’abstiendrais.

Non en revanche ce qu’on peut dire c’est que d’un côté on a les méchants communistes russes et vietnamiens d’un côté et de l’autre les américains représentaient par J. Rambo et le Colonel Trautman.

Le film mais surtout le 3 serait-il l’illustration de la fin de la guerre froide ? Je ne sais pas.

 

Résumé

 

John Rambo (sylvester Stallone) purge une peine de prison lorsque le Colonel Trautman (Richard Crenna) lui donne la possibilité de sortir pour une mission délicate : avoir la preuve qu'il reste bel et bien des prisonniers américains au Vietnam. Supposé n'être qu'un observateur, Rambo désobéit aux ordres et tente de sauver un prisonnier. Murdock (Charles Napier), le responsable de la mission, décide alors de l'abandonner en territoire ennemi. Rambo, seul, sans armes et face à l'ennemi, prépare sa vengeance et son retour au pays.

 

Le 1er RAMBO fût un grand succés public mais aussi critique qui exprimait ce que les vétérans du Vietnam avaient connu à leur retour du Vietnam : un autre pays mais avec une guerre différente. Un film intimiste, émouvant mais avec une partie de cache cache grandeur nature entre un shériff et un vétéran. Mais aussi un film d’action particulièrement intense. A noter que dans ce film John Rambo ne fait aucune victime intentionnellement ; il blesse.

 

Andrew Vajna et Mario Kassar producteurs exécutifs du 1er volet furent très satisfaits des résultats. Une suite vint le jour. C’est ainsi qu’ils démarchèrent des scénaristes dont James Cameron alors en stand-by pour le tournage de TERMINATOR. Le script que leur remis le réalisateur canadien semble avoir quelques similitudes avec ALIENS LE RETOUR : Le retour d’un vétéran sur le lieu des combats comme pour exorciser ses démons (comme la planète des colons) et les bureaucrates corrompus (comme la Compagnie). Peu satisfait Sly en réecrit une partie (à sa gloire ?).

Les producteurs de Carolco reprendront contact avec James Cameron pour T2. Mais pour RAMBO 2 il faut un réal : en ayant vu plusieurs de ces films les 2 producteurs font confiance à George Pan Cosmatos. Le réal souhaite tourner le film en Thailande pour donner de l’authenticité ; les repérages s’avèrent positifs mais la production opte pour Acapulco au Mexique. Le budget est assez important 44 millions $. Ce qui ne sera pas de trop suite aux problèmes rencontrées au Mexique. Dans le film il y a au moins 2 décors principaux : la jungle tournée non loin d’Acapulco et le centre des opérations qui est une base militaire mexicaine. Les producteurs devront graisser la patte du Commandant de la base afin de s’assurer une liberté et de ne pas avoir de problèmes. Les problèmes justement, la chaleur, un ouragan, des conditions de tournage difficiles dans la jungle et la necessité de donner un look de jungle vietnamienne à celle d’Acapulco. Pour cela des Bouddhas sont acheminés, des rizières de riz cultivés et des figurants asiatiques sont convoqués sur le plateau. De même il y aura des hélicoptères (dont un ressemblant à un soviétique). Et j’allais oublier les armes à feu nombreuses dans ce volet.

 A ce sujet Sly se musclera et aura un solide entraînement au tirc à l'arc, armes à feu, couteaux.

 

Le casting des seconds rôles est des plus intéressants. Bien sûr Sly et Richard Crenna reprennent leur rôles respectifs. Mais on a du côté des méchants :

 

-         Charles Napier (SUPER VIXENS yeah !) dans le rôle du bureaucrate Murdock

-         Steven Berkoff (OCTOPUSSY ou il jouait un Général russe mais aussi LE FLIC DE BEVERLY HILLS) qui interprète le Lieutenant Colonel Podovsky

-         Martin Kove dans le rôle d’un mercenaire

-         George Cheung (plusieurs fois dans des rôles de gentils ou méchants comme RUSH HOUR, L’ARME FATALE 4 mais surtout BIG TROUBLE IN LITTLE CHINA) qui interprète le Capitaine Vinh

-         Dana Lee (le Général dans L’ARME FATALE 4) qui joue le Capitaine du bateau

-         Voyo Goric (le balaise et j’aime bien son visage) est le Sergent Yushin

 

Côté gentils il y a les prisonniers de guerre US et l’agent Obao (oui je sais elle est facile mais à chaque fois je me fais avoir) joué par Julia Nickson-Soul.

 

 

 

RAMBO 2 se différencie habilement du 1er volet. Déjà le vétéran n’est pas dans son pays mais retourne au Vietnam afin de se renseigner sur les prisonniers US détenus dans un camp. Ainsi Rambo est davantage maître de ses actions mais comme on le voit dans le film aura l’occasion de réécrire l’histoire.

-         « Cette fois on y va pour gagner ? »

-         « Cette fois ça dépendra de toi. »

 

Outre ce thème intéressant le film traite aussi de la responsabilité des politiciens et bureaucrates dans la guerre du Vietnam. Quelle était l’utilité de cette guerre ? Et d’envoyer des milliers d’hommes combattre ?

De plus on voit 2 conceptions qui s’opposent : d’un côté Murdock avec ses mercenaires qui lui n’est pas du tout à son aise en Thailande, il transpire et a plein de ventilateurs dans son bureau ; et sa méthode couplée avec la technologie avec tout ce que cela implique. De l’autre côté c’est Rambo et Trautman avec leur méthodes musclés peu diplomates. Les 2 hommes sont des vétérans dont l’un d’eux est une parfaite machine de guerre.

 

L’autre point intéressant est lorsque Rambo et le prisonnier sont abandonnés par Murdock et son équipe. Ainsi Murdock (bel enfoiré joué avec panache par Charles Napier) qui reçoit ses ordres ne voit un intérêt à trouver des prisonniers US au Vietnam.

 

Bien sûr la corruption , la responsabilité des politiciens est intéressante dans ce film. Mais attention RAMBO 2 a ses scènes d’actions. Et quelles scènes amigos. Surtout à la dernière partie qui sonne comme une colère et un cri de douleur (la mort et la romance courte avec l’agent Co Bao ne sont en fait que l’étincelle). Le soldat se transforme en punisher et tue des russes et vietnamiens. Il utilise son arc et ses flèches explosives, son couteau, une AK 47, une mitrailleuse et un hélicoptère pour bombarder le camp ennemi. Ses scènes s’avèrent particulièrement jouissives (on est avec Rambo et on est en colère). L’acteur souvent filmé en contre plongée, les muscles saillants (des fois ça rappelle COMMANDO avec Scharwzie pour le body-count). J’aime bien aussi les scènes d’hélico quand le cap est détruit et la poursuite finale.

 

 

Répliques (VF)

 

-         « Vous avez roulé votre bosse. »

 

-         « Rambo vous serez en parfaite sécurité parce que nous allons mettre les meilleures armes à votre service. »

-         « J’ai toujours pensé que c’était l’esprit la meilleure arme. »

-         « Les temps changent. »

-         « Parle pour vous. »

 

-         « Ce que vous appelez l’enfer, il appelle ça chez lui. »

 

-         « Ce n’était pas ma guerre Colonel. J’étais juste là pour nettoyer la merde. »

 

-         « Tu n’attendais pas une femme n’est-ce pas ?

-         « On ferait mieux d’y aller. »

 

-         « Survivre à une guerre, c’est devenir la guerre. »

 

-         « Et toi qu’est-ce qui te porte chance ? »

John montrant son couteau.

-         « ça je crois. »

 

-         « Vous êtes un type très bien Trautman. »

 

-         «  A qui croyez-vous vous adresser Trautman ? »

-         « A une saleté de bureaucrate qui essaie de couvrir ses arrières. »

 

-         « Vous êtes un beau salaud. »

 

-         « C’est vous qui avez commis une erreur. »

-         « Et vous allez me dire laquelle ? »

-         « Rambo. »

 

-         « L’orgueil est un pauvre palliatif de l’intelligence. »

 

La collector

 

- « Murdock je vais revenir et j’aurais votre peau. »

 

 

Moins mélancolique et intellectuel (le producteur le dit) que RAMBO, ce 2ème volet (grand succés au box-office) s’avère plus jouissif mais intéressant aussi avec des acteurs excellents surtout pour les méchants. On peut dire que John Rambo à la fin de ce film a tourné la page du Vietnam (du moins pour lui). Il se sera en quelques sorte exorcisé.

Le film montre encore un héros avec bandeau et un marcel ou torse nu

HS l'accroche du film est bien non ?

 

Suite Partie 2 RAMBO 3

 

Sources

 

Documentaire « cette fois on y pour gagner » sur le dvd Studio Canal

 

http://www.mynameisrambo.com

 

http://www.imdb.com

Trailer

Partager cet article

Repost 0
Published by Oreo33
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Oreo33
  •  Oreo33
  • : Un imbécile heureux !
  • Contact

Profil

  • Oreo33

Recherche