Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 21:42


2 films (Kickboxer et Timecop) avec en vedette Jean-Claude Van Damme font partis de mes chouchous. Porque ?

First reason je les ai découverts juste avant ma période boutonneuse donc c’était comme faire disparaître mes boutons j’y tenais.

Second reason y’a JCVD en vedette qui dans ces 2 films. J’y suis attaché sentimentalement. Le 1er je l’avais enregistré sur M6 et c’est l’un des 1er Van Damme des 80’s que j’ai découvert (pas encore vu Bloodsport). Le 2ème j’avais fait chier ma grand mère pour qu’elle me l’offre (la BA frenchie me faisait tripper).

Third reason but it’s an ad to the 2 last reasons. I watch again and again these films in VHS. Tu t’en lasses pas.

 

Pinaise vl’a une intro que Meea me piquera. Plus sérieusement Kickboxer est le premier film que j’ai découvert avec l’acteur JCVD. Un film excellent sur fond de vengeance avec des séquences bluffantes (l’entraînement et le combat final) et si j’ose dire la VF (mais c’est comme OPERATION CONDOR ou les GOONIES impossible de le voir en VO). D’une part j’aurais pas envie et deuxio le dvd fr n’a pas la VO (excuse bidon ? de lessive). Oui celle là vous pouvez me lapider.

 

 

Résumé

 

Eric (Dennis Alexio) et Kurt Sloane (Jean Claude Van Damme) sont frères. Eric pratique le Kickboxing et son frère le soutient et l’assiste pour ses matchs. A la fin d’un championnat se déroulant aux USA Eric devient champion du monde des poids lourds de Kickboxing. Eric et Kurt savourent la victoire. Juste après le match un journaliste questionne Eric sur sa carrière

-         « A quand la Thailande ? »

-         « Comment ça ? »

-         « On dit que le kickboxing vient de là-bas et qu’ils sont meilleurs que nous. »

-         « Tiens donc ! »

 

 

Eric accompagné de Kurt décident de partir en Thailande affronter le champion national Tong Po (Michel Qissi). Malheureusement pendant ce combat Eric est paralysé et ne pourra plus marcher. Kurt désire se venger mais pour cela il doit s’entraîner.

 

 

Est-ce qu’il bouge comme moi ?

 

C’est avec BLOODSPORT que Jean-Claude Van Damme se fait connaître. Un film qui rentrera largement dans ses frais. Encore sous contrat pour 4 films avec le producteur Menahem Goulan ( Cannon Films) JCVD se voit offrir le script de KICKBOXER écrit par Mark Di Salle. L’histoire se déroule en Thailande et raconte une vengeance. Une histoire peu intéressante mais que l’acteur va étoffer notamment en incluant des scènes de combat qu’il va chorégraphié en partie (attention c’est une supposition je ne sais pas ce que l’acteur a modifié dans l’histoire et dans le scénar).

Mark Di Salle et JCVD n’étaient pas inconnus. Le réal fût en effet un des producteurs de BLOODSPORT. L’autre réal est David Worth qui officia directeur de la photo sur plusieurs films dont SHARK ATTACK 2 et 3 dont soundwave chroniqua dans son dossier sur les Shark Movies.

http://in.dvdrama.com/soundwave/blog/2300/

 

http://in.dvdrama.com/soundwave/blog/2301/

 

L’équipe part en Thailande tournée le film avec un budget riquiqui de 1,5 millions $. Côté casting JCVD demande à son pote Michel Qissi de participer au film en interprétant le méchant Tong Po. Dennis Alexio qui joue Kurt Sloane est un champion de kickboxing aux USA. Même son surnom « Eliminator » est mentionné dans le film. Puis Haskell V. Anderson interprète Winston Taylor vétéran du Vietnam qui aidera Kurt. Enfin sans oublier Dennis Chan et Rochelle Ashana interprétant respectivement Xian et Maylee.

L’équipe recrutera des cascadeurs et des seconds rôles.

 

Le tournage commence en 1988. 1 anecdote est intéressante à ce sujet. Michel Qissi dût subir plusieurs heures de maquillage pour son personnage. Et il faut dire que le résultat est stupéfiant. Il fait vraiment peur.

 

Mais parlons du film qui démarre vraiment quand Kurt et Eric vont en Thailande. Le film se focalise tout d’abord sur le parcours des 2 frères bien différents. Eric est ambitieux, sûr de lui, inconscient et égocentrique tandis que Kurt est peu sûr de lui mais il n’est pas aussi compétent que son frère. Ils vont apprendre que ce pays n’est pas comme aux USA. Il y a la mafia et le kickboxing US est différent du Muay Thai. Un choc des cultures qui aura lieu surtout pendant le combat.

 

 

Vainqueur le palmier

 

La seconde partie est probablement la meilleure du film tant par les scènes d’entraînement géniales que par la musique apaisante de Paul Herzog assez spirituelle. En fait Kurt décide de venger son frère en affrontant Tong Po sur le ring. Mais pour avoir une chance il doit suivre un entraînement dur. C’est à ce moment là qu’apparaît Xian l’ermite. Jouant à la fois un rôle de mentor et de maître ce personnage est le plus sympathique du film. Un curieux mélange de Tortue Géniale (sans le côté obsédé), Maître Miyagi (KARATE KID), Nori (NINJA KIDS), Maruyama (NORI TAKA).

 

L’entraînement comporte des séquences intéressantes comme l’apprentissage de la respiration, le footing avec un bout de viande, les jambes écartées, les enchaînements sous l’eau, les jambes écartées. Mais 2 séquences se démarquent par leur côté comique celle du baiser de la mort ou Kurt éméché danse puis se bat contre des clients d’un bar. Limite ridicule mais bien tordant surtout quand tu vois les vidéos sur internet de JCVD en train de danser. La 2ème séquence c’est la noix de coco utilisé pour voir comment Kurt encaisse les coups au ventre mais surtout pour voir s’il applique la respiration.

La magie opère pour Kurt quand il s’entraîne dans La Cité de Pierres (magnifiques décors dont un plan au coucher de soleil magnifique). Mais l’entraînement dans ce lieux magnifique est utile à Kurt pour comprendre l’art que lui enseigne Xian. L’occasion d’insérer des plans de guerriers combattants et celui d’un aigle.

 

-         « Pendant que tu t’entraîneras écoute avec ton esprit, ton cœur, tout ton être. »

 

Raahh pinaise j’allais oublier the séquence de la mort qui tue : celle du palmier ou Kurt fait tomber l’arbre avec des low kicks laissant libre cours à sa rage et son désir de vengeance avec l’aide d’un flash-back en noir et blanc montrant Tong Po achevant Eric.

 

 

 

Neutsuko

 

La dernière partie est certainement la plus hardcore. En effet on assiste au fameux combat opposant Kurt à Tong Po. NB le combat se déroule dans un ancien cimetière éclairé seulement par des torches. Les combattants ont les mains recouverts de chanvre et de résinet avec du verre pilée. Le passage ou Kurt et Tong Po recouvrent leur main de vert fût parodiée de façon hilarant dans HOT SHOTS 2 (remember Carambar Nouga !).

Le cadre est intéressant et ce n’est pas sans rappeler un ring façon MORTAL KOMBAT (le jeu).

Il y a une réalisation intéressante pour ce combat (ralenti et reprise en vitesse réelle et plusieurs plans montrant un coup). Perso je trouve que ce combat est particulièrement jouissif (Tong Po qui annonce avec quelle partie de son corps il va frapper) surtout quand la musique du compositeur réapparaît. Bon ok les corps semblent huilés mais voir JCVD foutre une raclée j’y résiste pas.

 

 

Répliques (VF)

 

-         « Mais ce colosse était en train de filer des coups de pied à un piler […] et le plâtre s’est effrité ! »

-         « Et alors ? »

 

-         « Ouais ouais ouais ! Cause toujours, ce con vous aurait sûrement conduit dans un bordel. »

 

-         « Allez dehors dehors ! Barrez-vous les pouffiasses ! Qu’est-ce que tu veux, elle peuvent pas se passer de moi. »

 

-         « T’es complètement dévissé comme mec. »

 

-         «  C’est ça que t’appelles une boîte pépère ? »

-         « Ah oui, je ne fréquente plus les gargotes du port. »

 

-         « Je t’aurais prévenu. Il est plus sonné qu’un serpent à sonnettes. »

 

-         «  Je sais pas qui vous êtes ni ce que vous voulez. »

-         « Je veux descendre et je veux que vous m’enseignez le Muay Thai. »

-         «  Ah oui ? Mais vous êtes américains. »

-         «  Et alors ? »

-         « Les américains ont la grosse tête surtout quand ils restent pendu la tête en bas trop longtemps. »

 

-         « Prendre des gens au piège m’ouvre l’appétit. »

 

-         « Je ne prends jamais de décisions quand j’ai le ventre vide. »

 

-         « Pourquoi vous êtes parti ? Et pourquoi il étaient en pétard contre moi ? »

-         « Parce que je leur ai dis que vous leur aviez dit qu’ils savaient pas se battre et que leur mère couchait avec un mulet. Ça les a rendu coléreux, bagarreurs. Bon entraînement. »

 

- « En gros ça veut dire bousille ce gros tas. »

 

Alors oui bien sûr le film a vieilli mais reste tjs sympathique. Le style JCVD fin des 80’s fût parodiée magistralement par les inconnus dans LES MISEROIDES et LES LIAISONS VACHEMENT DANGEREUSES (cri, grand écart, jeu d’acteurs).

 

Conclusion KICKBOXER est un bon film 80’s (ouah la zique !) mais qui possède des qualités (pas son scénar) mais l’entraînement et le combat final. A noter que Med Hondo a doublé Winston Taylor pour la VF et le voix de Xian (la même que celle de M. Weng dans LE LOTUS BLEU). Rien que pour ça. Bref une certaine idée du bonheur comme dirait Yannick Dahan.

 

 

 

Deuxième partie : TIMECOP

 

 

Merci à Vlad pour les photos.

 

 

Liens

BA française



Kickboxer
envoyé par stebzh

La scène de danse en VF


Kickboxer - Danse
envoyé par squall-08


Rambo 3 et Kickboxer avec les bonbons dans HOT SHOTS 2

Partager cet article

Repost 0
Published by Oreo33
commenter cet article

commentaires

Oreo33 20/06/2008 16:05

C'est surtout le plaisir de le revoir. C'est le premier film avec JCVD que j'ai découvert et aimé en partie pour la VF.

Jacky Cheung 20/06/2008 13:06

La vache Charlie Sheen pour Hot Shots 2 la masse qu'il a pris !
Kickboxer un film simplet, vengeance entraînement castagne. Bizarrement j'ai jamais été accro à celui-là.

Oreo33 12/07/2013 19:57



Lol ! Oui, un peu quand même ! ^^


 



Présentation

  • : Oreo33
  •  Oreo33
  • : Un imbécile heureux !
  • Contact

Profil

  • Oreo33

Recherche