Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 21:31


Sortie en 1991 OUT FOR JUSTICE (bon titre) raconte l’histoire d’une vengeance policière dans le quartier de Brooklyn. Le film co-produit par Steven Seagal et réalisé par John Flynn metteur en scène de HAUTE SECURITE et ROLLING THUNDER entre autres. Mêlant enquête policière et vigilante light le film vaut le coup pour les punchlines croustillantes, ses seconds rôles. A noter aussi que le film est particulièrement violent.

 

 

 Résumé

 

Gino (Steven Seagal) et Bobby sont 2 flics de la police de NY. Potes depuis la maternelle ils ont grandi dans le quartier de Brooklyn. Ils connaissent parfaitement les coutûmes nottamment avec la mafia italienne avec le chef Don Vittorio. Mais ils ont choisi les forces de l’ordre. Un après-midi Bobby se fait descendre en pleine rue par Richie (William Forsythe) :truand local complètement félé accro au crack.

Gino va mettre tout en œuvre pour coincer Richie avant les flics et avant la mafia.

 

 

L’accroche du film pourrait faire penser à Dirty Harry. En effet Gino est un flic dur ; solitaire (en divorce) mais d’un autre côté il a toujours son côté loyal avec la « Familia », se bat à mains nues ou avec ce qui lui tombe dans les mains ou shoote au fusil à pompe.

Le film débute avec une citation d’Arthur Miller « Tandis que l’étranger ne distinguait pas une rue de l’autre, on savait ou notre quartier finissait. Au delà c’était l’étranger. Puis une musique pesante accompagnée par la suite d’un piano. La suite rompt de suite avec le sérieux du générique. On a un parçu d’une rue de Brooklyn avec des prostitués et au fond Gino et Bobby en planque. Ils attendent on ne sait quoi et discutent de la vie de couple de Bobby. Au même moment on voit un mac (habillé comme Huggy les bons tuyaux dans Starsky et Hutch le film) tabassait une prostituée parce qu’elle est enceinte. Gino décide d’intervenir, Bobby l’accompagne et le mac se prend une raclée avant de finir encastré dans le pare-brise d’une voiture. Gino passe devant le pare bris brisée, l’image s’arrête et le nom de l’acteur apparaît.

 Globalement le film n’est pas mauvais. Il y a beaucoup de scènes d’actions assez violentes mais le problème c’est l’histoire y’a rien. En gros S. Seagal se fait un Brooklyn by night and by day le tout entrecoupé de descente dans les tripots clandestins. Heureusement le réal John Flynn filme bien l’action et met en place une photographie sympathique (le film se passe quasiment de nuit). Le film est plutôt réussi du côté des fights et des scènes d’actions comportant une poursuite intéressante, une fight dans une boucherie avec une main en trophée, la descente dans le bar de Vinnie ou Steven fout une raclée à l’aide d’une boule et d’une queue de billard. Cette astuce sera repris habilement dans RUSH HOUR et des gunfights et fights dans des appartments dans une séquence surprenante de violence. Limite drôle ça ferait penser à BRAINDEAD.

 

JUSTICE SAUVAGE est involontairement drôle à commencer par le look de Steven Seagal avec sa queue de cheval et dans une scène un béret. Il recueille même un chiot qu’un automobiliste a balancé dans un sac poubelle. Si c’est pour rendre le perso attachant c’est rapé ca fait plus rire de voir Stven Seagal dans le rôle d’une brute au grand cœur. Mais les seconds rôles sont savoureux avec William Forsythe qui porte la moustache, Gina Gershon sexy, Jerry Orbach (le flic de Law and Order), Julia Margalies (Urgences)…

 

 

Répliques en VF

 

- Mais ça va pas la tête, vous n’avez pas le droit bande de pédés.

- C’est à moi que tu parles ?

- Pour qui tu te prends toi, hein ?

- Tu t’éclates à frapper les gonzesses, c’est ça hein ? Hé ben frappe-moi sale con.

 

- C’est une pourriture. Un dossier long comme le bras.

 

- Hé ben essaye d’imaginer que t’as buté un flic en pleine rue et devant 100 témoins. Il est condamné, il sait qu’il va mourir. Seulement il voudrait que ça lui arrive dans son quartier.

- Comme les chiens qui pissent pour marquer leur territoire. Vous êtes comme ça.

 

- Mais qu’est-ce que tu fous là connard ? T’as toujours ta coiffure de gonzesse ?

 

- J’te jure. Tu devrais pas me parler comme ça. On n’a pas élevés les cochons ensemble. Toi tu suçais encore ton pouce quand ton frère a commencé à sucer autre chose. T’es pas encore assez grand pour me parler comme ça.

 

- Si mon frangin était là, tu ramènerais moins ta grande gueule.

- Oui mais il est pas là. Et tu sais pourquoi il est pas là ?

- Pourquoi ?

- Parce que c’est un fils de pute et un trou du cul.

 

- Tu t’sens plus pissé hein Gino ?

 

- Je serais toi je me couperais la langue parce qu’un de ces quatre elle va t’attirait de sérieux emmerdements.

- E t’es né où Pinocchio ?

- A Attica pourquoi ?

- Je savais que t’étais pas de Brooklyn. On est cons ici mais pas à ce point là.

 

- Vinnie je commence à avoir les boules. C’est drôle je sais pas pourquoi c’est plus fort que moi ; j’arrive pas à me contrôler.  C’est peut être le besoin d’imposer ma volonté quoi.

 

 

- Dis à ton putain de frangin que je lui couperais la tête et que je lui pisserais dans la

 gorge.

 

-         Bon qu’est-ce qu’on fait Gino ? Je te fais une gaterie en douce et tu me fous la paix la nuit ?

-         Non ça fera pas mon affaire Patti. T’es pas assez douée.

 

- On dirait que t’as beaucoup pleuré ces temps ci ?

- Oui j’ai épluché des ognons.

 

 

En conclusion le film comporte énormément de répliques tordantes et une violence assez soutenue. Il se laisse regarder mais ne vaut pas PIEGE EN HAUTE MER qui lui avait une histoire plus intéressante. Bref sympa mais sans plus. A noter que le film comporte No Slick To Brooklyn des Beastie Boys, que Steven parle italien et que l’acteur doubleur de Steven Seagal est Michel Vigné (voix virile par excellence Chow Yun Fat dans A TOUTE EPREUVE). A voir en français mais la VO n'est pas si mal Steven Seagal a un bon accent italo-américain.

 

Trailer




Extrait en VF (la descente dans le bar sacré Steven !)



Partager cet article

Repost 0
Published by Oreo33
commenter cet article

commentaires

MrPark 19/10/2008 17:27

Aaaaaaaaah ce bon vieux yakayo de Steven. J'ai vu ce film je ne sais combien de fois, sa me fait délirer à chaque fois, sutout le final et toute cette violence gratuite. D'une grande débilité mais indispensable.

Oreo33 29/10/2008 22:29



Salut MrPark comment vas-tu ? ça fait plaisir de te voir.

Pour Justice Sauvage (excellent titre) mais sacrément couillue. Très jouissif et une pure vengeance. Le Stevens 'en fout et va buter tout le monde à la fin. Le fou ! Délire ! LA VF inimitable.



Oreo33 20/06/2008 16:01

ça devrait te rappeler de bons souvenirs. Une bonne VF, de la castagne sèche avec un William Forsythe cabotin. Faudrait que je revoie Nico aussi.

Jacky Cheung 20/06/2008 13:07

Celui faut trop que je le revois je m'en rappelle plus du tout !

Oreo33 12/07/2013 19:58



Un de ses meilleurs surtout dans la période Warner (NICO, PIEGE EN HAUTE MER...)



Présentation

  • : Oreo33
  •  Oreo33
  • : Un imbécile heureux !
  • Contact

Profil

  • Oreo33

Recherche