Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 14:23



Ces 2 films réalisés par Renny Harlin avec en vedette Geena Davis ont fait des flop au box-office. Ce qui est bien dommage puisqu’ils renouvellent et modernisent 2 genres : le film de pirates et le film d’action. Sortis respectivement en 1995 et 1996 ces 2 films ont acquis une certaine réputation. CUTTROAT ISLAND est un film de pirates avec une chasse au trésor dont on retrouve des similitudes avec PIRATES DES CARAIBES, le fantastique en moins (si on voit large). Mais c’est aussi un flop financier qui suit en 2nde position le longuet mais beau LA PORTE DU PARADIS. La conséquence comme pour United Artists fut la faillite. Mais l’échec au box-office de L’ILE AUX PIRATES est une des raisons de la fermeture du regretté studio CAROLCO PICTURES.
De son côté, AU REVOIR A JAMAIS semblait en avance sur son temps. Scénarisé par Shane Black l’homme aux répliques mordantes et aux persos loosers qui remontent la pente, ce film raconte l’histoire d’une tranquille mère de famille amnésique qui fût une redoutable espionne. Néanmoins les producteurs redonneront une chance malgré les échecs financiers mais pas artistiques de ces 2 films. Il faudra attendre 4 années pour son prochain film. En 2000 donc, Renny Harlin réalisa le sympa PEUR BLEUE puis DRIVEN, MINDHUNTERS (pas vu) et L’EXORCISTE, AU COMMENCEMENT (pas vu).

2 films sinon rien

CUTTHROAT ISLAND et THE LONG KISS GOODNIGHT furent des échecs financiers aux USA. Très affecté par l’échec de son film de pirates (il était aussi producteur), Renny Harlin aura du mal à remonter la pente. Mais ces 2 films que j’ai découvert récemment méritent d’être reconsidérés parce que ce sont des films bourrés d’actions avec en perso principale une héroine. Des films bien funs mais qui diffèrent dans leur thématique. CUTTHROAT ISLAND est plus un film d’aventure familial (matez le nom de la collection du DVD français) et THE LONG KISS GOODNIGHT est un film d’action bourrin mais intelligent et sensible. Le point commun de ces 2 film est d’avoir en personnage principal une héroine.

Ces échecs sont fort dommageables pour ce réal finlandais qui a commencé par réaliser dans son pays natal. Cette expérience lui sera forte utile lorsqu’on lui donnera sa chance de filmer aux USA et dans des lieux peu communs (montagne, eau, neige, route). Son premier film FRONTIERE INTERDITE lui permis « d’accéder à l’empire hollywoodien ». Heureusement il sera repéré par Irwin Yablans le producteur d’Halloween. Ce dernier lui proposera de tourner PRISON (pas vu). Puis il tournera pour la New Line le 4ème volet du croquemitaine d’Elm Street dossier de Tibby
. Le film sera un succès. Cette réussite financière permettra à Renny Harlin de réaliser des films à plus gros budgets (et quels films !). Il tournera le second volet de DIE HARD : 58 MINUTES POUR VIVRE en 1990, puis en 1993 CLIFFANGHER (vertigineux ce film, non ?). A noter un autre film tourné en 1990 LES AVENTURE DE FORD FAIRLANE (pas vu aussi). DIE HARD 2 et CLIFFANGHER seront d’énormes succès permettant au réalisateur de s’attaquer à un projet plus personnel: L’ILE AUX PIRATES.

L’ILE AUX PIRATES

Renny Harlin se marie avec Geena Davis en 1993, ils resteront ensemble jusqu’en 1998. C’est pendant leur mariage qu’ils créeront ensemble la société de production Forbes. En pleine confiance et sûr de lui R. Harlin s’attaque à son projet de film de pirates. Admirateur des films d’Errol Flyn des 30’s et 40’s et des livres comme L’ILE AU TRESOR il entame la préproduction grâce à l’appui financier de son producteur comblé Mario Kassar(CLIFFANGHER). La période le film peut commencer à être tourné C’est cette même année que sortit CLIFFANGHER au succés que l’on connaît. Carolco ayant confiance en R. Harlin. Ils lui laisseront carte blanche pour L’ILE AUX PIRATES.

Résumé

Morgan Adams, flibustière de son état, est aussi intrépide que séduisante. Après l'assassinat de son père, le redouté pirate Harry le Noir, Morgan hérite du bateau paternel et du tiers de la carte d'un fabuleux trésor. Les deux autres morceaux sont détenus par ses oncles, pirates eux aussi, dont l'un, Dawg, n'est autre que le meurtrier de son père.

 

 

Hissez les voiles

1 an de pré production sera nécessaire à l’équipe afin de tourner ce film épique. Mais de nombreux déboires auront lieux avant et pendant le tournage. Tout d’abord un scénario réécrit sans cesse, un casting et une équipe technique modifié à la dernière minute. De plus renouveler le film de pirates au milieu des 90’s ne jouait en faveur du réalisateur. Qu’importe le film se fera quoiqu’il arrive.
Pour conserver une touche authentique les équipes techniques du département artistique construiront en tout 3 bateaux de pirates de taille normale. Les scènes de haute mer et celle de l’accostage dans l’île au trésor seront tournées en Thaïlande. Les scènes de bateau intérieur et de bataille seront tournées à Malte : lieu de tournage réputé pour ces water tanks, son architecture semblable à celle du 17ème siècle aux Caraïbes. En fait les 2 bateaux construits à Malte serviront pour la bataille finale. Celui construit à Djakarta servira pour les scènes de navigation. Mais là ou la prod. a été maligne c’est que ce bateau est le même. Il suffisait juste de changer l’avant du navire pour conserver cette illusion. Pour les plans larges on rajoutait numériquement un bateau.
Après la construction des bateaux et le choix des lieux de tournage il est temps de s’occuper des acteurs avec leurs costumes et surtout leur entraînement. C’est ainsi que les principaux personnages s’entraîneront au combat à l’épée, feront de ma musculation… dans le but de faire le maximum de cascades eux-mêmes (une authenticité qui fait la touche R. Harlin dans presque tous ces films).
Les décors ou évolueront les acteurs seront de toute beauté et l’immersion dans ce monde est réussie. C’est bien simple il vous suffit de regarder ces décors pour vous apercevoir de leur beauté. 2 de ces décors sont connus du public : la prison est la même que celle de MIDNIGHT EXPRESS et la plage de l’île ou se cache le trésor est celle du film THE BEACH de Danny Boyle.

Le casting

On ne peut pas dire le contraire. Du côté de l’héroïne et du héros (un buddy movie qui se transforme en love story), ce sont les persos secondaires véritables tronches (merci le maquillage) sont certains sont des habitués des films de R. Harlin
Rex Linn interprète le second Mr Blair. Il était présent dans le rôle de Travers dans CLIFFHANGHER et il aura un petit rôle dans AU REVOIR A JAMAIS. Néamoins son look est réussi dans L’ILE AUX PIRATES. Puis on retrouve le british Patrick Malahide dans le rôle du gouverneur Ainsee. Il jouera le chef des services secrets Perkins dans AU REVOIR A JAMAIS. Les autres seconds rôles sont Glasspoole le second de Morgan Adams joué par Stan Shaw, puis Dawg Brown joué par l’acteur de théâtre Frank Langella (une excellente interprétation de ce pirates cruel) et son second (génial aussi) Snelgrave joué par Paul Dillon (le barman du Lou’s Tavern dans FIGHT CLUB).
A noter aussi Bowen le mousse interprété par le jeunot à l’époque Christopher Materson (devinez dans quelle série il joue ?).

 

 

Quant à nos 2 héros formant un couple plutôt réussi on retrouve Geena Davis qu’on ne présente plus (si il faut ?) et Matthew Modine dont la ressemblance avec Errol Flyn n’est certainement pas du au hasard (un hommage volontaire du réal)

A l’abordage

C’est pendant le tournage que Renny Harlin rencontrera le plus de difficultés. Conscient que ce film est peut être le plus important de sa carrière il mettra le paquet dans les cascades, les explosions, combats à l’épée et gunfights. J’avoue que ces films ont tjs été spectaculaires et tripants à la fois. Néanmoins il arrivera quelques déboires. Tout d’abord le directeur de la photographie qui se casse une jambe l’empêchant de terminer le film et de poursuivre sur le suivant BROKEN ARROW. Partie remise On trouve un autre directeur de la photographie. Puis des conditions de tournage éprouvantes pour les acteurs (nombreuses cascades pour les 2 vedettes, chaleur). Le bon point c’est qu’il n’y eut pas d’accidents grave ou presque. Dans une scène ou des mutins sont jetés dans l’océan les cascadeurs pourtant bon nageurs on faillis se noyer à cause des leur bottes en cuir.
Pour la scènes de jungle dans la nuit (matez le PREDATOR de J. Mc Tiernan) et la difficulté de filmer l’équipe aura recours à un subterfuge filmer « jour de nuit » autrement dit on filme en plein jour sous le soleil et on laisse une partie de la lumière traversé le plateau pour faire croire que c’est la lune qui éclaire. Le résultat est bluffant.

 

 

Tout comme les scènes d’action coordonnés par le non moins célèbre Vic Amstrong.
excellent dossier de Meea

Les frères de la côte

Il serait difficile de ne pas voir des points communs avec le PIRATES DES CARAIBES de Gore Verbinski. Le deuxième ayant un côté fantastique, le premier joue un jeu + authentique. En fait l’ILE AUX PIRATES possède tous les repères propres à l’univers de pirates : l’évasion de la ville, le singe, la recherche du trésor, les trahisons et mutineries, les batailles navale, la tempête, Port Royal en Jamaique, les soldats britanniques, le rhum, l’humour
Bref tous ces codes usées jusqu'à la moelle que tout le monde reconnaît. Un pirate sans bandeau ou jambe de bois ça le fait moyen, non ?
Mais passons le film de Renny Harlin possède de nombreuses qualités : celui d’offrir un divertissement très réussi pour un public d’abord jeune. L’avantage provient des scènes d’action très réussis aussi bien dans les combats à l’épée que les gunfights rappelant par moment que le film ne se prend pas au sérieux (voir l’attaque de la taverne). Il y aussi la touche Renny Harlin offrant de merveilleux ralentis assez peckinpahiens. Mais ce n’est pas tout le film est réussi dans l’utilisation des décors (poursuite en cariole pleine de rebondissements dans Port Royal, les combats dans Spittefield Harbour, la jungle).

http://dvdrama.com/upload/Oreo33-cutthroat_004.jpg
Je pourrais parler longtemps des points forts du film mais il y en au qui fait la force principale du film. L’héroïne Morgan Adams interprété par Geena Davis musclé devant s’imposer dans un milieu masculin et les clichés des spectateurs pensant à tort qu’il n’y avait pas de femme pirate. Et autant dire que Renny en a fait bavait à Geena dans son rôle d’action wowan.

 

 

Au final L’ILE AUX PIRATES mérite d’être réhabilité. Il n’est pas mauvais et je peux vous dire que les amoureux des aventures et de lieux exotiques ne regarderont plus La carte aux trésors ou Koh Lanta (bien naze la vanne, non ?). A noter un budget de 92 millions de dollars pour 11 millions de recettes sur le territoire US et retiré une semaine après sa sortie cinéma. La musique est diablement efficace et puissant rajoutant au côté épique du film. Regardez la BA d’époque les accords accompagnant les détonations et explosions. En espérant vous avoir donné envie de (re)découvrir ce film qui n’est pas un navet, ma critique n’est pas très argumenté et je m’en excuse.

Il y a aussi un caméo de Renny Harlin en pirate se faisant embrocher et puis une touche finlandaise avec le drapeau une trademark de ses nombreux films US.

 

 

P.S. Cet article vise à profiter de la sortie du dvd de PIRATES de R. Polanski.

Trailer

Partager cet article

Repost 0
Published by Oreo33
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Oreo33
  •  Oreo33
  • : Un imbécile heureux !
  • Contact

Profil

  • Oreo33

Recherche