Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 22:58


Petite précision un dvd zone 1 collector est sorti l'année dernière.

Dans les années 80, 2 producteurs d'Hollywood se faisaient la nique sur des films d'actions solo, des buddy movies... : Joel Silver et Jerry Bruckheimer (ça ferait un bon blogomatch, non ?). Qui ferait le plus d'entrée au box-office ?
Mais revenons à nos biceps. COMMANDO, produit par J. Silver sortit fin 1985-début 1986 sur les écrans.
Je suppose que le souhait à l'époque était de faire concurrence aux RAMBO de Stallone. Ce qui serait possible puisque le 2ème volet est sorti peu avant COMMANDO. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a des ressemblances entre ces 2 films (un soldat à la retraite, un officier qui le "réengage"...). Néanmoins les scénaristes et le réalisateur de COMMANDO ont préféré se moquer du concept en incluant plus d'humour (noir ?).
Par contre ce qui frappe le plus ce sont les points communs (look, coiffure de Scharwzie dans le film) et celui de DUKE NUKEM 3D du célèbre jeu vidéo. Points communs aussi en ce qui concerne les répliques même si celles de Duke sont plus vulgaires "Shake it baby, you wanna dance ?" Les concepteurs du jeu se seraient-ils inspirés de ce film ? Probablement. D'ailleurs Arnold aurait été parfait si le jeu avait adapté au cinéma, non ? Et pendant de nombreuses années le jeu DOOM était en developpment hell: Arnold était d'ailleurs très intéressé par ce film. Mais c'est bien son héritier The Rock qui a repris le flambeau (faudrait que je le voie ce film).
Pour COMMANDO comme pour Duke Nukem les 2 héros possèdent un terrible sens de la répartie très second degré. Et on peut considérer le film COMMANDO comme un jeu vidéo. Le héros tuant des ennemis de plus en plus coriaces à la façon d'un shoot them up comme Time Crisis. Bourrin, intensif mais marrant.

Résumé

Ancien combattant d'élite, John Matrix (Arnold Scharwzenegger) coule des jours heureux avec sa fille Jenny (Alyssa Milano) âgée de 12 ans. Un ancien dictateur d'amérique du Sud ou central réussit à le retrouver et enlève sa fille dans le but de l'obliger à tuer l'actuel président du Valverde. Une ancienne mission ou Matrix et ses hommes ont déchu l'ancien dictateur. Mais pour cette mission forçée Matrix ne se montre pas aussi docile... Heureusement il se fera aider par une hôtesse de l'air Cindy (Rae Dawn Chong)

Préproduction

J'ai trouvé peu d'informations sur l'origine du projet COMMANDO. Mais l'histoire est de Steven E. de Souza. Lequel, je suppose an envoyé son scénar. à Joel Silver. Le producteur proposera la réalisation à John Mc Tiernan. Mais ce dernier refusera occupé à terminer NOMADS. Ce n'est que partie remise pour l'année prochaine ou Mc T sera envoyé sur le tournage de PREDATOR. La suite on la connait.
Pour COMMANDO Joel Silver choisit Mark L. Lester; connu pour avoir réalisé CLASS OF 1984 (que je n'ai pas vu). L'équipe choisira de tourner en Californie la majeure partie du film. Et en extérieur svp. Le tournage assez rapide durera 45 jours. Le plus dur étant de fignoler les cascades, fusillades et explosions; nombreuses dans le film. Une des meilleures cascades (la plus réaliste mais la plus réussi) se trouve au début du film quand Matrix poursuit les kidnappeurs de sa fille en 4x4. Dans le film le moteur a été bousillé et notre héros est obligé de dévaler une pente bien raide à travers la forêt pour rattraper les malfrats. Cette séquence impréssionnante nécéssitera 4 éssais de la part du cascadeur auto.

 

 

Un rambo-like

Un des points forts de la réalisation de Mark L. Lester est d'aller droit au but dans l'histoire. Il ne perd pas de temps à développer les personnages en montrant des images de flash backs et leur parcours. Mais à la limite on s'en fout. Ici point de personnages torturés, ni de critique du système ou de la société (on est dans les 80's): le message c'est bombe le torse et tais-toi.
Le but du film est d'offrir au spectatuer des scénes d'action grandioses et des cascades réussies (tant qu'on voit pas le tremplin). Le film comporte justement son lot de bravoures comme le saut de Matrix d'un avion de ligne et une réception parfaite dans les marais; un tarzan-like dans un supermarché le cri en moins (Roger Moore l'a déjà récupéré dans OCTOPUSSY 2 ans plus tôt); un gunfight final génial grâce aux cascadeurs sui s'envolent. Bref tout est dans la finesse et le nimporte quoi. Et c'est justement dans la gunfight finale que Matrix tel un Rambo avec la grosse mitrailleuse tire à tout va (la cadence faisaint rebondir les pectoraux) et abat les malheureux soldats. Les envolées des soldats seront parodiées pendant l'assaut du camp dans HOT SHOTS 2.

Autre point on pourrait difficilement reprocher à MAtrix de faire dans la finesse. Puisqu'une fois évadé c'est une véritable vendetta personnelle que le film nous propose (l'occasion pour le spectateur de dire bien fait pour ta gueule si je puis me permettre cette expression). Enfin nous avons un petit parralèle entre ce film et PREDATOR. COMMANDO parle du passé de John Matrix qui ressemble curieusement au même type de mission de Dutch dans le film de Mc T. Enfin c'est l'un des permiers films d'Arnold ou on le voit coiffé à la brosse (look qui reviendra dans PREDATOR, T2...). Puis nous avons la traditionnelle séquence de chargement des armes (ultra classique de nos jours).

Les bad guys

La fine fleur des seconds couteuax du ciné US compose les méchants du film avec pour certains un look bien fendard: Bennet ou Freddy Mercury avec sa moustache et sa côte de maille. IL y a aussi Gary Cervantes, David Patrick Kelly, Dan Hedaya, Bill Duke, Vernon Wells...
Et ce sera un vrai carnage pour les soldats lors de l'assaut final.

On reste en contact

COMMANDO réunit une équipe technique et des acteurs qui se retrouveront sur plusieurs prods de J. Silver.

Steven E. de Souza co-scénariste du film avec Joseph Loeb 3; est responsable de 48 HEURES, sa suite et DIE HARD 1 et 2. Il est aussi crédité sur le générique du kingien THE RUNNING MAN avec Arnorld.

James Horner, compositeur sur les 2 48 HEURES (d'ailleurs la zic de ces films sera réutilisée dans la BA de COMMANDO). A noter que certains morceaux se ressemblent sur ces 3 films.

Bill Duke alias Cooke jouera aussi dans PREDATOR mais cette fois aux côtés d'Arnold.

Et puis la Fox dont la collaboration avec J. Silver continuera sur PREDATOR, DIE HARD 1 et 2, LES AVENTURES DE FORD FAIRLANE...

Les répliques VF

- "Si vous voulez revoir votre fille, il faudra vous montrer coopératif, vrai ?"
- "FAUX !"

- "T'es un marrant Sully J't'aime bien, c'est pour ça que je te tuerais le dernier."

- "Et s’il vous plaît, ne dérangez pas mon ami : il est mort de fatigue. "

- "Vous pouvez me dire ce qui se passe ?"
- "Mouais... Un copain de très longue date qui veut me tuer."
- "Ah ça, ça se comprend, je viens de vous connaître que depuis cinq minutes et si je pouvai j'vous tuerai."

 

 

- "Attention à toutes les unités appel d'urgence au niveau des cinémas. Le suspect fait dans les 1m90, il est châtain et c'est un gigantesque enfant de putain."

- "Tu te souviens Sully je t'avais dit que je te tuerais le dernier."
- "C'est vrai Matrix c'est ce que t'as dit."
- "J't'ai menti."
- "Aaaaaahhhh."

La collector

- "T'as la trouille mon salaud? Ben tu devrais. Parce que le béret vert que t’as devant toi va te buter la gueule !"
- "J'avale deux bérets verts au p'tit déjeuner, et justement, j'ai très faim !"
- "C'est pas vrai de voir des machos pareils !"

Mais alors pourquoi revoir ce film ? Tout simplement parce qu'il représente les films d'actions 80's bêtes mais pas méchants, fun mais pas lourds. Et les nombreux faux raccords (la Porche) et les détails (tremplins et mannequins) ajoutent au charme de ce film. Rien qu'en voyant l'affiche on sait à quoi s'attendre (vive l'accroche). Mais il vaut mieux le prendre au 36ème degré pour bien se marrer. Comme la scène ou il dévalise un magasin avec un buldozer (si si) ou qu'il arrache un siège de voiture et une cabine téléphonique.
Le genre de film ou on ne se prend pas la tête. Inutile d'y chercher un sens. Le mot d'ordre fun fun fun pour reprendre la chanson des Beach Boys.

 

 

Sources

Mad Movies HS Jeux vidéos p. 104

un excellent site de fan du film dont un trailer parodié bien fait (voir dans la rubrique multimédia)

Freddy Mercury by Mozinor cliquer sur Freddy Mercury


Commando
envoyé par stebzh

Partager cet article

Repost 0
Published by Oreo33
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Oreo33
  •  Oreo33
  • : Un imbécile heureux !
  • Contact

Profil

  • Oreo33

Recherche